VACHE_ILLU_JESSY_5

Illustration d'Adrien Galerneau, © Tout un café.

Tracker les Erreurs 404 avec Google Tag Manager

Cette semaine, je viens avec une méthode simple pour monitorer les erreurs 404 générées sur un site, qui, plus concrètement, vous servira à améliorer votre SEO et/ou votre produit.

L’outil choisi est Google Tag Manager. Dès lors qu’une page not found est générée par un utilisateur, un événement est directement envoyé sur votre compte Google Analytics. Enfin, je vous montrerai comment monitorer le tout et recevoir un email dès lors qu’un certain nombre de 404 se pointe dans la journée.

N.B. : Si vous n’utilisez toujours pas GTM, sachez qu’il s’agit d’un excellent système de gestion de balises, j’en ai dressé les principaux bénéfices dans un précédent article. Si vous savez ce que vous faites, les conseils donnés ci-dessous peuvent évidemment se passer de GTM.

Configuration de GTM

On va directement aller dans le concret avec un scénario classique, où toutes les pages non trouvées ont en commun un <title> dédié (comme « Page non trouvée – VotreSite »).

Pour l’exemple, on va se servir de la page 404 de Tesla Motors où un superbe « Page Not Found » se trouve en <title>.

La configuration de GTM va être très rapide. Dans l’ordre, on va s’occuper de la variable « document.title », de la règle de déclenchement qui correspondra à la valeur du titre générée pour les pages non trouvées, et enfin de l’événement Google Analytics, ainsi que ses variables.

Usage de document.title en variable

Rendez-vous dans Variables > Créer > Variable JavaScript. Nommez-la par exemple « document title » et indiquez « document.title ».

document.title

Configuration de la règle de déclenchement (ou trigger)

La deuxième étape consiste à créer une règle de déclenchement qui correspond au moment où la page contient dans son title la valeur « Page Not Found ». Dans notre cas, la 404 de Tesla vaut « Page Not Found | Tesla Motors » mais on va chercher à être assez souple dans nos règles pour que l’événement se déclenche, même si le caractère de séparation « | » se transforme un jour en « – »

404 Tesla

Dernière étape : configuration de la balise d’event GA

Configurez une balise de type Google Analytics, renseignez votre UA (dans mon cas, celle-ci possède des brackets car c’est une valeur que j’ai souhaité enregistrer en tant que « constant » dans mes variables, afin d’y faire appel un peu partout dans GTM, sans avoir à copier-coller depuis GA.

Indiquez qu’il s’agit d’un Événement, et qu’il ne faut pas le comptabiliser comme une interaction (donc mettre sur « Vrai »).

La Catégorie de l’event est une « 404 Error » ou « 404 » (mettez-y ce que vous voulez tant que vous vous y retrouvez dans GA), et surtout, assignez-lui la variable Page Path (donc ce qui suit le nom de domaine dans l’adresse) en Action, et le Referrer (donc la dernière URL connue avant la 404) en Libellé.

Ainsi, vous savez quelles pages répondent en 404, et connaissez l’URL de la page juste avant. Tout ce dont vous avez besoin pour réparer.

Balise 404 GTM

Avant de publier vos résultats, mettez-vous en mode debug et consultez votre site pour vous assurer que votre event (que vous aurez pu nommer « GA event – 404 » par exemple) se déclenche non seulement sur les 404, mais aussi qu’il ne se déclenche pas, par mégarde, ailleurs. C’est plus fréquent qu’on ne le pense, faites de bonnes règles de déclenchement.

debug GTM

Enfin, monitorez les 404

Et puisqu’un tracking de 404 dans Google Analytics ne serait rien sans un bon monitoring, on va se servir des alertes (une feature vraiment sous-utilisée de GA) pour nous prévenir dès lors que trop d’erreurs sont découvertes dans la journée. On sera ainsi prévenu par email toutes les 24 heures. Le but étant à la fois d’être réactif et d’améliorer par itération le produit et le SEO.

Dans l’Admin de votre vue de propriété Analytics, trouvez « Alertes personnalisées ». Configurez l’alerte comme sur le screenshot ci-dessous. Je considère qu’au dessus de 5 erreurs par jour, il est intéressant de recevoir une alerte, mais modifiez ce pré-requis en fonction de vos expériences et de vos envies.

Alerte GA 404

✉️ RECEVEZ MES PROCHAINS ARTICLES

Chaque semaine, un sujet qui contribuera à la croissance de votre startup. Inscrivez-vous et n'en ratez aucun !

Growth Marketer à Paris, j'accompagne des startups dans leur stratégie d'acquisition et de rétention d'utilisateurs. Je crois au growth hacking, plus difficilement les growth hackers.

Réagissez à cet article :

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.