Améliorer son SEO aujourd’hui : Xenu + Screaming Frog

Cette semaine, j’ai décidé de publier ma méthode pour auditer un site lorsqu’il s’agit de le faire monter en SEO.

Bien évidemment, car chaque cas est unique, je ne pourrai parler ici que des outils utilisés, et des petits automatismes qui reviennent chez moi, d’un client à l’autre.

La vraie « expertise » se situe dans l’analyse de ce qui est produit, et là, une fois de plus, c’est trop contextuel pour s’arrêter à un tableau Excel. À la fin, on récupère des informations que seul quelqu’un d’un peu avisé en référencement saura exploiter. Je serai très bref sur cette partie car ça n’aurait tout simplement aucun sens d’en parler plus que ça.

Le couple Xenu / Screaming Frog

La manipulation consiste à obtenir des informations sur votre site en accédant au maximum d’URLs. C’est exactement le comportement d’un robot comme Google. Basiquement, aller de lien en lien.

On peut obtenir beaucoup de choses lors d’un crawl, mais à la fin, les données sur lesquelles on va se consacrer seront généralement les points suivants :

  • Erreurs 4xx, 5xx (liens cassés, erreurs serveur)
  • Redirections 301/302 (permanentes, temporaires)
  • URLs bloquées dans robots.txt
  • Titres et descriptions de pages
  • Niveau de profondeur des pages
  • H1 et H2
  • noindex, nofollow, etc.
  • URLs canoniques

L’un des meilleurs outils pour obtenir ces informations se nomme Screaming Frog. Il est rapide, amène de la data vizualisation, et est fréquemment mis à jour avec des fonctionnalités intéressantes.

Xenu pour obtenir toutes les URLs

Nous allons revenir sur Screaming Frog plus loin. Mais pour l’instant, on va installer Xenu, qui est un vieux crawler, basique, mais très efficace. Ce dernier a l’avantage d’être totalement gratuit, peu importe le nombre d’URLs rencontrées. Il ira jusqu’au bout. Ce qui n’est a priori pas le cas de Screaming Frog.

À cette étape, si vous êtes sous OS X, vous devrez vous procurer CrossOver pour faire tourner Xenu. Malheureusement, ce crawler ne fonctionne que sous Windows. CrossOver est proposé à l’achat, mais vu qu’on va s’économiser plus loin Screaming Frog…

J’espère que vous me suivez.

Lancez le premier crawl avec Xenu

Ne cherchez pas à paramétrer l’application en mode power-user. Avec Xenu, votre unique but est de récupérer le maximum d’URLs, et non pas d’analyser les liens externes ou de générer des rapports sur les liens cassés ou autres.

Indiquez l’URL de votre page d’accueil, Xenu se chargera de repérer les liens et de les suivre. Décochez « Check external links ». Une fois de plus, tout ce qu’on veut, c’est accéder aux URLs et ne pas les analyser. On y gagnera du temps sur les gros sites.

Pour imager le tout, on va prendre nadinemorano.fr comme support. Le site ne possède pas trop de pages, c’est parfait en guise d’exemple. Pour estimer le temps de complétion de votre crawl, faites un « site: votredomaine.com » dans Google. Au-delà de 100 000 résultats, ça risque de piquer.

Crawl Xenu Nadine Morano

J’obtiens un petit millier d’URLs dans mon cas.

Faites un CTRL+T (ou File > Export to TAB separated file…).

Puis ouvrez votre fichier dans Excel (Data > Text > Tab delimiters).

Un peu de tri dans Excel

Tout à l’heure, je vous parlais de Screaming Frog. Vous allez l’utiliser dans quelques instants, mais tout d’abord, vous allez devoir nettoyer le fichier .txt obtenu avec Xenu. Pourquoi ? Car Screaming Frog – bien que limité à 500 URLs en mode « spider » – devient totalement gratuit si on lui indique la liste des URLs à visiter une par une !

  • Colonne D : ne gardez que les pages HTML (text/html)

Excel tri type contenu

  • Colonne A : Supprimez les URLs externes si elles existent (dans mon cas, tout ce qui n’est pas sur nadinemorano.fr est viré)
  • Ne gardez que la colonne A et faites-en un fichier .txt (encodé en utf-8 dans n’importe quel éditeur de texte). Sublime Text pour moi.

URLs nadinemorano.fr

Crawl avec Screaming Frog : les vraies choses commencent

Téléchargez Screaming Frog. Cette fois-ci, compatibilité avec tous les OS.

Passez l’outil en mode list et sélectionnez votre fichier.

Screaming Frog mode liste

C’est parti. Le crawl va prendre un certain temps, en fonction du nombre d’URLs à visiter.

L’analyse : enfin !

Une fois votre crawl terminé, vous vous rendrez compte de l’énorme avantage de Screaming Frog sur Xenu. Il donne des représentations graphiques pour à peu près tout, ce qui vous facilitera largement le travail de priorisation des tâches pour :

  • rendre votre site un peu plus indexable ;
  • écarter votre site du duplicate content ;
  • éviter les erreurs en tout genre qui rendraient l’expérience de navigation un peu moins bonne.

Response codes

Des erreurs 404 à fixer ? Des pages inutilement bloquées par robots.txt ? Vous pouvez répondre à ce type de questions dans ce volet.

http codes nadine morano

Titles de pages

Un point central dans l’optimisation SEO. L’originalité des titles et leur taille font encore partie des fondamentaux.

Titres de pages nadinemorano

Mais encore…

Descriptions de pages, niveaux de profondeur, headers, noindex, canonicals… Vous l’aurez compris, l’outil vous propose une visualisation de tout ça, et c’est super agréable.

Une fois de plus, je pense que cette méthode est excellente pour réaliser un audit SEO technique, à condition qu’on soit en mesure de comprendre et de remettre les résultats obtenus dans leur contexte.

Growth Marketer à Paris, j’accompagne des startups dans leur stratégie d’acquisition et de rétention d’utilisateurs. Je crois au growth hacking, plus difficilement les growth hackers.

Leave a reply:

Your email address will not be published.

Site Footer